Archives » Accueil

Articles dans la catégorie Musique

Musique »

[29 mai 2009 | 5 commentaires | ]
Jacques Brel, portrait…

On a sans aucun doute trop parlé de Jacques Brel. Tantôt fou rêveur, tantôt anarchiste misogyne, tantôt alcoolique dépressif, le Grand Jacques s’est vu coller toutes les étiquettes, souvent aussi fausses les unes que les autres.
Que dire de Jacques Brel qui ne paraîtrait superflu ou décalé ? Juste quelques mots d’amour, de tendresse aussi, et de profonde amitié, car partager tant de nuits blanches en sa compagnie, chanter la vie en l’accompagnant, c’est un peu s’approcher de lui, lui prendre la main ou se laisser aller à pleurer sur son …

Musique »

[28 mai 2009 | 2 commentaires | ]
Luis Mariano, portrait…

Luis Mariano était le fils d’un mécanicien. Sa famille se réfugia en France au moment de la guerre civile espagnole. Le jeune Luis, attiré par le dessin, entre à l’école des beaux-arts de Bordeaux. De plus, il aime chanter. Reçu au concours d’entrée du conservatoire de Bordeaux, il est remarqué par Jeannine Micheau, qui s’aperçoit qu’on lui fait travailler des rôles trop lourds pour lui.
Mais son véritable professeur fut le Maestro Clemente Guearti (1892-1959), et non Miguel Fontecha. Guearti était alors installé à Bordeaux-Caudéran. C’est lui qui lui a « posé » …

Musique »

[27 mai 2009 | 2 commentaires | ]
Georges Moustaki, portrait…

Né à Alexandrie, en Égypte, le 3 mai 1934, de parents juifs grecs originaires de l’île de Corfou, il grandit dans un environnement multiculturel (juif, grec, turc, italien, arabe, français) et se passionne vite pour la littérature et la chanson française (et notamment Édith Piaf).
Venu à Paris en 1951, il exerce la profession de journaliste, puis de barman dans un piano-bar, ce qui l’amène à fréquenter des personnalités du monde musical de l’époque. Il entend ainsi Georges Brassens se produire un soir, et c’est pour lui une révélation. Il n’aura …

Musique »

[26 mai 2009 | 3 commentaires | ]
Michel Sardou, portrait…

Si le champion toutes catégories de la chanson française reste le grand Johnny Hallyday, Michel Sardou n’en reste pas moins un des monuments les plus représentatifs. D’ailleurs, les chemins des deux hommes ne se sont-ils pas souvent croisés ?
Amis à la vie comme à la scène, leurs chemins musicaux se sont cependant séparés. Rock’n’Roll Attitude pour Johnny. Variété contestataire et populaire pour Sardou.
Ce dernier, provocateur invétéré, dont les chansons restent gravées à jamais dans l’inconscient collectif (Les bals populaires, La java de Broadway, La maladie d’amour, Les lacs du Connemara, …